10 techniques aux échecs [Débutant]

60

Les échecs sont un jeu assez complexe. Et c’est vrai que, quand on commence les échecs, il y a beaucoup de choses à retenir : les ouvertures et leur variantes, les schémas tactiques, les finales et leur spécificités, juger d’un avantage positionnel etc.

La liste est longue, d’ailleurs c’est pour ça qu’il y a autant d’ouvrages sur les échecs, c’est un jeu qui demande beaucoup d’investissement si l’on veut devenir bon.

Mais pas de panique, j’ai pour vous une liste de 10 techniques échecs à respecter quand on débute aux échecs :

1. Développer toutes tes pièces rapidement tu devras

Ça parait évidemment dit comme ça mais il faut développer TOUTES ses pièces. Il ne faut pas négliger un côté de l’échiquier en oubliant de le développer.

De manière générale, le joueur qui termine son développement gagne l’initiative et pourra mettre en place un vrai plan stratégique et tactique. L’ouverture est terminée quand vous avez connecté vos tours.

2. Ne pas bouger deux fois la même pièces dans l’ouverture

Bouger deux fois la même pièce dans l’ouverture c’est donner à son adversaire la tempo et donc pour vous une perte de temps, au risque de perdre l’initiative.

Il y a toujours une partie où on se dit : “à un coup prêt, je pouvais faire ça et prendre l’avantage”. Oui, mais ce coup de retard tu l’as perdu dans l’ouverture !

3. Ne pas déplacer tes pions inutilement tu devras

Vous devez déplacer vos pions seulement si vous avez un objectif : ouvrir les diagonales pour vos Fous / Dame, occuper le centre etc.

En effet, un coup de pion “inutile” aurait pu être utilisé pour développer d’autres pièces. De plus, ce coup peut affaiblir votre structure.

4. Regarder attentivement les échanges tu devras

Il ne faut pas obligatoirement échanger ses pièces lorsque l’occasion se présente. Par exemple, si vous échangez une pièce bien positionnée contre une qui l’est moins, vous n’êtes pas gagnant.

Gardez toujours à l’esprit que chaque pièce peut avoir un rôle dans la victoire de la partie !

5. Ne pas ouvrir la position si tu n’as pas développer tes pièces

Une position ouverte favorise celui qui a plus de pièces en jeu. Accepter d’ouvrir la position alors que vous avez un retard de développement, c’est prendre le risque de se battre à armes … pas égales !

Par contre si vous avez un avantage de développement, cherchez à ouvrir le jeu.

6. Le petit roque est plus sûr que le grand roque

Oui, vous verrez des ouvertures très agressives privilégier le grand roque. Mais faire le petit roque c’est placer le Roi loin du centre et le sécuriser derrière une rangée de pions protecteurs.

De plus, il s’effectue plus rapidement que le grand roque, puisqu’il faut bouger seulement deux pièces.

7. Tu ne devras pas négliger une partie de l’échiquier

Plus tu contrôles de cases sur l’échiquier, meilleur tu auras une mobilité pour tes pièces. Elles pourront donc naviguer, par exemple, de l’aile Roi à l’aile Dame plus facilement si jamais tu changes de plan d’attaque. Tu gardes une flexibilité qui n’est pas à sous estimer !

8. Ta structure de pion devra être parfaite

Les pions sont une arme redoutable aux échecs, Cherchez à contrôler le centre avec, n’ayez pas peur d’avancer vos pions ! Cependant gardez à l’esprit que plus un pion avance, plus il sera difficile à défendre car il ne sera pas défendu par un autre pion.

9. Contrôler le centre tu devras

En lien avec le commandement précédent, le centre est la base de toute attaque. Qu’elle soit sur l’aile Roi ou l’aile Dame, si vous contrôlez le centre vous aurez plus de facilité à mener votre attaque. Ne cherchez pas à attaquer si le centre n’est pas sous votre contrôle !

10. Prendre du plaisir à jouer aux échecs

Ne vous mettez pas la pression quand vous jouez une partie ! Jouez ce que vous avez envie pour l’ouverture, tentez des coups un peu osés. Si vous cherchez trop à appliquer ce que vous voyez dans les livres, vous allez faire des erreurs. Jouez de manière libérée !

Laisser un commentaire

Derniers articles

Partagez cet article aux autres joueurs d'échecs

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter